LES FAUSSES CROYANCES SUR LA GROSSESSE

LES FAUSSES CROYANCES SUR LA GROSSESSE

Lorsque nous sommes enceintes, nous avons toujours quelques doutes qui viennent perturber notre esprit.
Parfois certaines croyances qui n’a pas lieu d’être. Souvent fausses, mais encore trop répétées.

Les vergetures, pas pour moi !

Même si vous êtes convaincu que vous ne prendrez pas de poids durant votre grossesse, les vergetures peuvent s’installer malgré tout.
Malgré divers soins préventifs, pour certaines femmes, les vergetures sont une vraie fatalité.
Souvent il s’agit qu’une question de génétique contre laquelle personne ne peut lutter !
Néanmoins, ces vergetures sont la preuve que vous avez porté la vie et elles peuvent vous rendre encore plus belle.

Grosse pour toujours !

D’accord la grossesse nous rend plus rondes, des jambes grosses et lourdes et un ventre plus que bien rond !
Vous risquez d’être surprise sur le volume de vos seins surtout si vous n’êtes pas habituer à cette corpulence.
Mais n’ayez aucunes craintes, après l’accouchement, la rétention d’eau s’estompera et vous perdrez une bonne partie du poids de votre grossesse.
Et pour le restant, un peu d’exercices suffira à vous sentir mieux.

Accélérer le travail de l’accouchement

Les sessions de ménages intenses ou les longues marches ne fonctionnent pas Mesdames.
Quelques galipettes peuvent vous permettre de travailler le col, mais hormis cela, gardez vos forces pour les longues heures de travail de votre accouchement.

Fini les nuits paisibles

Les pieds enflés, un gros ventre, des nausées… Coincés entre tout ça les futures mamans entendent beaucoup d’horreur au sujet des bébés qui ne dorment pas.
Elles s’imaginent 2 ans après cernés et sans nuits reposantes.
Détrompez-vous, la plupart des bébés vers 4-5 mois laissent dormir leurs parents une bonne partie de la nuit. (En général)

J’aurai plus de vie

Les amis parents ne sortent plus, vont rarement au cinéma ou au restaurant.
Est-il si difficile de sortir lorsqu’on est parent ?
Oui et non, question d’organisation et de priorité.
Avec des enfants en bas âge, l’attention est plus grande et vous aurez peut-être un peu moins de temps pour sortir.
Attendez-vous aussi à ne plus avoir forcément envie de sortir car votre envie de rester en famille sera sûrement plus grande.